You are here

Download Abreges pour les aveugles - portraits et doctrines de by Alain PDF

By Alain

Show description

Read Online or Download Abreges pour les aveugles - portraits et doctrines de philosophes anciens et modernes. PDF

Best other social sciences books

Wittgenstein: Understanding and Meaning (Analytical Commentary on the Philosophical Investigations Vol. 1, Part II)

This can be a re-creation of the 1st quantity of G. P. Baker and P. M. S. Hacker’s definitive reference paintings on Wittgenstein’s Philosophical Investigations. Takes into consideration a lot fabric that was once unavailable while the 1st version used to be written. Following Baker’s demise in 2002, P. M. S. Hacker has completely revised the 1st quantity, rewriting many essays and sections of exegesis thoroughly.

Middletown: A Study in Modern American Culture

The 2 vintage experiences of "Middletown" have been pioneering works that tested the way of life of a standard small American city—in reality, Muncie, Indiana—using the strategy of social anthropology. The preliminary quantity used to be released within the mid-1920s, whilst H. L Mencken known as it "one of the richest and most useful files ever concocted by way of American sociologists.

Le principe de responsabilité : Une éthique pour la civilisation technologique

Les morales traditionnelles sont devenues inopérantes en particulier pour les décideurs politiques. Hans Jonas suggest une reformulation de l'éthique autour de l'idée de responsabilité, sous ses différents elements (naturelle et contractuelle), et voit dans les mom and dad et les hommes d'État deux modèles essentiels ; il discute les idéaux de progrès et les utopies (d'où le titre qui rappelle Le Principe espérance d'Ernst Bloch) et dessine une philosophie de l'" espérance responsable" fondée sur le appreciate.

Additional info for Abreges pour les aveugles - portraits et doctrines de philosophes anciens et modernes.

Example text

Il faut choisir ; ou bien c'est corps et étendue, ou bien c'est esprit et libre jugement. C'est pourquoi, par préjugé fort, il faut rejeter les passions au mécanisme pur, et ne vouloir chercher dans amour et haine par exemple que des mouvements du sang et une agitation plus subtile dans les nerfs et dans les muscles, par quoi notre corps est porté par son mécanisme et par les choses qui l'entourent à se mouvoir ainsi ou autrement. Dont l'âme, liée à ce corps, est avertie par sentiment et perception.

Il faut définir l'Ordre par les mœurs et les institutions et les méthodes d'action qui répondent en chaque situation aux nécessités inflexibles ; et le Progrès par les inventions théoriques résultant de la connaissance directe de ces nécessités, en commençant par les plus humbles. L'idée qui domine toute interprétation de l'histoire est donc que la résistance aux innovations, ramenant toujours l'intelligence au niveau des problèmes réels, est aussi ce qui assure le progrès. Rien n'est plus propre à le faire entendre que le contraste entre la civilisation grecque et la romaine.

Rien n'est plus propre à le faire entendre que le contraste entre la civilisation grecque et la romaine. Dans l'une, le goût des spéculations abstraites, non assez tempéré par les nécessités militaires, produit bientôt la décomposition des mœurs sous le règne des discoureurs, en sorte que les services éminents ainsi rendus au progrès humain n'empêchent point une Alain, Abrégés pour les aveugles (1942) 54 décadence irrémédiable ; dans l'autre, la spéculation est subordonnée à l'action, et l'ordre militaire, maintenu par nécessité, résiste fortement aux improvisations, d'où, cette forte organisation politique et juridique, encore vivante dans tout l'ordre occidental.

Download PDF sample

Rated 4.42 of 5 – based on 10 votes
Top